Go
Mobiles-Actus > Actualités > Technologie > Test Acer Iconia Tab A500

Test Acer Iconia Tab A500

Posté le Mardi 17 Mai 2011 par Laure Renouard
Test acer iconia tab a500

Parmi les premières tablettes tactiles sous Honeycomb, l'Iconia Tab A500 du constructeur Acer s'impose également parmi les quelques dual-core qui voient le jour actuellement. D'un format assez imposant de 10,1 pouces pour un poids de 765 grammes, l'Iconia Tab A500 se place du côté XL des tablettes. Nomade sans être transportable aussi aisément que ses consœurs de 7 pouces, la tablette d'Acer bénéficie d'un système d'exploitation Android 3.0 très attendu, auquel Acer a ajouté quelques petites fonctionnalités maison. Un coup de maître pour un coup d'essai ? Réponse dans notre test !

Iconia Tab 1

Iconia Tab 2 Iconia Tab 3

 

Contenu du coffret
Le coffret de l'Acer Iconia Tab A500 se montre assez décevant. Le boitier ne recèle en effet que le strict minimum nécessaire à l'utilisation de la tablette... Si l'on y trouve tablette et chargeur, Acer ne fournit rien de plus, mis à part un petit chiffon destiné à nettoyer l'écran du produit et un câble USB. Le chargeur lui-même, assez imposant, ne fonctionne pas via le port micro USB mais avec une prise propriétaire : c'est loin d'être la solution la moins encombrante. Si l'A500 embarque un port micro USB et un port mini-HDMI, aucun câble HDMI n'est pourtant fourni. Notez que le mode stockage de masse de la tablette n'est pas disponible si aucune carte microSD n'a été insérée. Même si généralement, on en a toujours une en stock, une petite carte d'un ou deux Go aurait été la bienvenue, afin de pouvoir utiliser immédiatement l'Iconia Tab.

Conception et finitions
Positionnée parmi les tablettes tactiles les plus grandes, l'Iconia Tab A500 affiche une diagonale d'écran atteignant les 10,1 pouces. Ajoutons à cela le rebord entourant la surface tactile, et qui permet de ne toucher aucune icône en manipulant le produit, et l'on obtient des dimensions totales de 26 x 17,7 x 1,33 centimètres. Au final, on obtient un design assez massif, mais plutôt qualitatif, avec l'emploi notamment de l'aluminium brossé sur la coque arrière. Le plastique présent sur les tranches est certainement un peu moins convaincant, mais l'ensemble est bien fini et d'aspect solide.

Iconia Tab 4 Iconia Tab 5

Du côté des connectiques, tout y est. L'épaisseur de l'Iconia Tab A500 (qui dépasse nettement celle d'un iPad 2, par exemple), offre en contrepartie l'avantage de pouvoir accueillir à peu près tout type de prises. On trouve ainsi un port USB host, rareté chez les tablettes, et ce sans adaptateur, sur la tranche droite de la tablette : on peut ainsi y brancher directement une clé USB. Juste à côté se trouve un port micro USB, un indispensable des connexions vers un ordinateur. On peut toutefois déplorer que le branchement via ce port ne permette pas de recharger au passage la tablette. Sur la tranche gauche de l'A500, se trouvent un port mini-HDMI, une prise jack ainsi que le bouton de mise en veille / sous tension. En-dessous du produit, un dernier port est dédié au branchement d'une station d'accueil Iconia Tab A500. Le slot microSD, pouvant accueillir des cartes jusqu'à 64 Go (la mémoire interne de la tablette atteint 32 Go), se situe quant à lui au-dessus de la tablette, à côté d'un emplacement pour carte SIM, utile dans une version 3G à venir. Juste à côté, un petit bouton à pousser pour bloquer ou non la rotation de l'écran, et la barre de réglage du volume.

Iconia Tab 6 Iconia Tab 7

Iconia Tab 10 Iconia Tab 9

Niveau écran, on retrouve du 10,1 pouces en WXGA en LCD, avec une résolution de 262 000 pixels. En matière de photo, l'Iconia Tab A500 propose deux capteurs. Un premier à l'arrière affiche une résolution de 5 mégapixels, avec autofocus et flash LED. A l'avant, un capteur photo/vidéo de 2 millions de pixels vient seconder le capteur principal.

Utilisation globale
Avec Android Honeycomb, c'est tout une habitude d'utilisation propre aux précédentes versions d'Android qui est à revoir. La différence entre les différentes tablettes à venir reste minime puisqu'il n'est pas encore possible d'ajouter des surcouches à l'OS de Google dans sa version 3.0. L'Iconia Tab reprend donc ce design très esthétique encadrant les différentes pages du bureau d'un liseré bleu, avec un effet 3D particulièrement réussi.

Icoia Tab 1Iconia Tab 2Iconia Tab 3

La barre de notifications habituelle a disparu au profit d'icônes disposées aux angles de l'écran. En bas à gauche, on trouve les touches retour, home et multitâche (qui affiche verticalement les cinq dernières applications ouvertes sous forme de vignettes). En bas à droite, ce sont l'heure et les divers réglages accessibles auparavant dans la barre de notifications que l'on retrouve. C'est d'ailleurs ici, après trois clics, que l'on accède aux paramètres généraux de la tablette. Pour se rendre dans le menu général, remontez en haut à droite de l'écran, où se trouve un onglet "Applications".  Juste à côté, un petit "+" permet d'accéder à une fonction de personnalisation, qui comporte des volets "Widgets", "Raccourcis des applications", "Fonds d'écran" : il suffit de faire glisser les icônes affichées dans l'une des miniatures représentant les cinq bureaux d'accueil pour les intégrer directement aux pages choisies. Notez que cette même application est accessible via un appui long dans un espace vide des écrans d'accueil. Parmi les widgets les plus sympathiques, on remarque les infos météo, ou les pages web favorites. Et dans le menu, à faire défiler de gauche à droite, des icônes "fantômes" (matérialisées par un contour bleu) indiquent les raccourcis que l'on pourra trouver sur la page suivante.

Iconia Tab 4Iconia Tab 5Iconia Tab 6

Dans l'ensemble, avec processeur Nvidia Tegra 250 dual-core Cortex A-9 cadencé à 1 GHz et 1 Go de RAM, la puissance est là. On peut d'ailleurs le constater avec les benchmarks que nous avons réalisés, notamment via l'application Quadrant Advanced : malgré cinq applications en multitâche, on s'approche d'un score de 2000. Il n'empêche : on rencontre des bugs encore trop fréquents, du type blocage dans une application. Un autre problème se situe du côté des applications à télécharger : les versions compatibles avec Honeycomb sont encore peu nombreuses. Les autres, développées pour Gingerbread et versions précédentes, peuvent fonctionner, avec plus ou moins de bonheur, voire refuser tout bonnement de s'ouvrir. On aurait apprécié que le Market trie les applications en fonction de leur compatibilité ou non avec Honeycomb.

Iconia Tab 7

Un dernier point sur le navigateur, compatible d'origine avec Flash en 10.2, tandis que la version 10.3 est directement téléchargeable. La navigation est fluide, bien que légèrement handicapée par le flash, est vraiment optimisée avec Honeycomb, qui gère maintenant les onglets, à la manière de Firefox. On évite la multiplication des fenêtres, pas du tout pratique à utiliser.

Iconia Tab 8Iconia Tab  9Iconia Tab 10

Grâce à la grande taille de l'écran, le clavier de l'Iconia Tab A500 est très confortable à utiliser, d'autant plus que la dalle est suffisamment sensible. La rotation de l'écran se fait quant à elle dans tous les sens, mais peut être bloquée grâce au petit bouton située au dessus de l'écran. On note de bons angles de vision et une bonne luminosité (comparable à celle de la Motorola Xoom, par exemple). Cependant, les reflets sont très présents sur l'écran, qui s'en trouve illisible lorsque l'on utilise la tablette en plein soleil.

Voici les fonctions offertes d'office par Google :

- Google Maps : évidemment très confortable affichée sur un écran de 10 pouces, cette application s'avère d'une utilité toute relative dans le cadre d'une tablette uniquement WiFi, qui ne pourra se servir réellement de l'assistant à la navigation. Reste qu'en WiFi, la précision est indéniable.

- Google Mail : l'application, revue, est nettement plus pratique que dans Gingerbread. Cette fois, la liste des messages est présente sur le côté gauche de l'écran, tandis que la partie droite permet de lire l'email sélectionné, le tout dans la boite de réception. Or cette dernière n'est plus la seule à être disponible, puisque l'ensemble de Gmail est désormais accessible, des messages suivis au spam, en passant par les brouillons et la corbeille.

Iconia Tab 11

- Google Navigation : même remarque, puisque dans la version WiFi de l'Iconia Tab, il est difficile de tester cette fonctionnalité en conditions réelles. Notons une interface Voiture avec des icônes de très grande taille incluant l'indication vocale des destinations.

Google Maps

- Google Adresses : avec Google Maps, affichez dans la partie gauche de l'écran divers types de points d'intérêt (bars, restaurants...)

- Galerie photo et vidéo : cette dernière reste similaire à ce que l'on a connu jusqu'ici avec Android, et mêle dans une même galerie les photos et les vidéos.

- Google Talk

- Google Calendar

Iconia Tab 12

Autres fonctionnalités
Acer a développé son propre agrégateur de réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.), baptisé Social Jogger, et présent sur les derniers smartphones de la gamme Liquid équipés de l'interface Acer. On la retrouve donc sur l'Iconia Tab A500, sur laquelle la molette de navigation est plutôt pratique à utiliser. Moins logique, on retrouve tel un doublon une autre application baptisée "Social" qui intègre ce fameux Social Jogger, mais aussi un lien vers Facebook, ou encore vers Google Talk. Présentée de manière assez design, avec des étagères que l'on rencontre dans d'autres applications : Multimédia, Game Zone et eReading (avec Lumiread, qui classe les eBooks par thèmes).

A500 A500

On remarquera, dans l'application Multimédia ou bien seule, l'application Clear.Fi, qui permet de gérer le DLNA dans une interface plutôt claire et jolie. L'appli "Photo Browser 3D" apporte une alternative plutôt réussie à la Google Gallery habituelle. Présentée sous forme d'album photo à spirales, elle fait usage de l'accéléromètre : pour tourner les pages, il suffit de poser un pouce de part et d'autre de l'écran, puis d'incliner la tablette. Lorsque l'on sélectionne un cliché, en maintenant le pouce gauche appuyé, le droit zoomera ou dézoomera en montant ou descendant le long de l'écran. Le service Aupeo apporte quant à lui une alternative à la Radio FM traditionnelle, par ailleurs absente de la tablette ; notons qu'un mois d'utilisation Premium est offert.

Les jeux vidéos sont quant à eux la fonctionnalité phare d'une telle tablette. Équipée d'un processeur dual-core, l'Iconia Tab A500 est en effet parée pour des jeux de dernière génération, accessible via l'Android Market ou la Tegra Zone. Chez Gameloft ou EA notamment, on retrouve donc des jeux fonctionnant avec fluidité, sans lagger.

Multimédia, photo, vidéo
Dotée de deux caméras, l'une en façade et l'autre à l'arrière, l'Iconia Tab a vocation à se tourner vers la VoIP, mais aussi vers la capture photo et vidéo. Sans oublier les fonctionnalités multimédia telles que la visualisation de vidéos, sur YouTube ou sur le player intégré. Ce dernier, baptisé nemoPlayer, souffre d'un handicap majeur : il  ne décode que les MP4. Adieu DivX, sauf si l'utilisateur maîtrise l'art de la conversion dans ce format, depuis son ordinateur. Les divers lecteurs de DivX disponibles sur l'Android Market ne fonctionnent pas sur l'A500, ou très mal... sur les quatre que nous avons téléchargé, un seul a bien voulu fonctionner. Ce nemoPlayer intègre lui aussi un album photo (ce qui porte le nombre total de galeries photos à trois dans la tablette !), ainsi qu'un lecteur musical joliment conçu et prenant en charge les MP3 et WAV.

Iconia Tab 11

Niveau vidéo, l'application YouTube est là pour apporter sa dose de divertissement. Son interface reprend le design des bureaux d'accueil de Honeycomb, avec un petit effet 3D agréable. Une fois la vidéo choisie, par catégorie ou au hasard, un double clic permet de basculer en plein écran, mais seulement en mode paysage.

YouTube Iconia Tab A500

Pour en revenir à l'appareil photo, l'application d'Honeycomb offre un nombre de réglages plutôt important, puisque l'on trouve des modes scènes, des effets de couleurs, la balance des blancs, la géolocalisation, l'exposition... Bref de quoi faire quelques réglages personnalisés. Avec un capteur de 5 mégapixels avec flash LED, dont l'autofocus fonctionne sans problème, le fait est que l'on n'obtiendra pas de résultats miracle. En intérieur un peu sombre, le résultat affiche un grain important. En extérieur par contre, et même avec la caméra avant de 2 mégapixels, les couleurs sont très vives. Avec le poids de la tablette, il faut par contre se dire que prendre des photos n'est pas une évidence : il faut parvenir à adopter une posture stable, d'autant plus que le déclencheur reste une zone de l'écran tactile. La photo est certes une possibilité offerte par la A500, mais pas franchement la fonction la plus utile ni la plus efficace de la tablette.

Photo A500Iconia A500Photo A500

Photo A500Photo Iconia TabIconia Tab

(En bas, photo du milieu prise avec zoom, et à droite avec le capteur de façade)

Conclusion
Premier essai du constructeur Acer dans le domaine des tablettes tactiles sous Honeycomb, l'Iconia Tab ne déçoit pas. Malgré une autonomie plutôt moyenne (deux jours ont suffi à venir à bout d'une batterie de 3260 mAh, malgré une utilisation modérée), et quelques bugs, Honeycomb associé à une tablette solide sait convaincre. Joli écran, double caméra, mémoire interne de 32 Go et prix de 499€ sont ses atouts, tout comme un son Dolby Mobile appréciable. Dommage peut-être que Acer ait rogné du côté des accessoires, et surtout, propose un produit aussi lourd. Plus de 750 grammes et près de 2 centimètres d'épaisseur sont les points noirs d'une tablette qui, si elle est fonctionnelle, ne compte pas parmi les plus nomades.

Vidéo de prise en main de l'Acer Iconia Tab A500

Points positifs :
OS Android en version Honeycomb
Connectiques nombreuses (USB Host + mini HDMI)
Grand Ecran
Son Dolby Mobile
Prix

Points négatifs :
Poids élevé, tablette épaisse
Capteur photo
Stabilité insuffisante
Pas de prise en charge des DivX


Offres partenaires

Les commentaires des internautes

Réagissez à cet article !

Votre pseudo : Votre email : Votre email : Votre message :
Merci d'éviter le langage SMS, de rester courtois, et de soigner votre écriture !
Les commentaires des internautes:

0 + -
1. yoyo a écrit le 28/12/2011 à 14:39 :
Pour lire les Divx et tous les formats vidéos sur l'Iconia Tab d'Acer, il faut installer MX Video Player et MX Video Player Codec (ARMv7) que l'on trouve sur le Market d'Android.

Shopping
Samsung Galaxy Mega 6.3
Grand Ecran HD
Agréable pour le multimédia
Modes photos
498,99 €
Wiko MINZ+
Très simple d'utilisation
Peut accueillir deux cartes SIM
Bluetooth 3.0
33,91 € au lieu de 35,00 €
Voir tous les meilleurs prix
Top promo
Plus de promos
Top produits , , , , ,
Nouveaux produits HTC One Max, Alcatel One Touch Hero, HTC Desire 601, Wiko Darkfull
Constructeurs Apple, Sony, Samsung, Nokia, Wiko, HTC, LG, Blackberry, ZTE, Panasonic, Acer, Alcatel Nouveaux tests LG G2, HTC One Mini, Blackberry Q5, Asus Padfone Infinity, Nokia Lumia 625, Samsung Galaxy S4 mini
Actualités Comparer et réserver vos billets de...
Top des applications pour accompagner...
Sony dévoile des smartphones Metal Gear...
Une première photo du nouveau Nexus 5 ?...
LG lance un service Hi-Fi sur ses...
Zuk Z1, le nouveau phablet made in...