Go
Mobiles-Actus > Produits > HTC > Téléphone mobile > HTC One Mini > Test

Test HTC One Mini

  

Le HTC One Mini chez Bouygues Télécom !
Découvez les offres de l'opérateur Bouygues Télécom
Des mobiles et forfaits à tout petits prix !
J'en profite !

Introduction

Petit frère du HTC One, le One Mini affiche un gabarit plus compact, mais conserve tout de même un écran 4,3 pouces 720p. Les dimensions sont très agréables : 132 x 63,2 x 9,25 mm, pour un poids de 122 grammes. Rien à redire non plus du côté de la finition avec la coque en aluminium brossé d'une rare élégance. Version mini oblige, le processeur est un peu moins performant et se limite à un modèle Qualcomm Snadragon 400 avec deux coeurs cadencés à 1,4 GHz. La RAM affiche 1 Go. Android 4.2 et HTC Sense 5 devraient toutefois rester plutôt fluides. Et que les adeptes du surf à haut débit se rassure puisque le One Mini est compatible 4G, en plus du Wifi, du Bluetooth 4.0 et du DLNA. Pour le multimédia, les mélomanes apprécieront la signature Beats Audio et le double haut-parleur stéréo en façade. Pour la photo, on retrouve la technologie Ultra Pixel associée à une résolution de 4 millions de pixels. Les vidéos se réalisent en Full HD 1080p. L'appareil photo frontal affiche une résolution de 1,6 million de pixels. Pour la mémoire, il faudra malheureusement vous contenter de l'espace en interne puisqu'il n'y a pas de port d'extension. Second souci, alors que le HTC One disposait de 32 Go, le Mini se contente de 16 Go. Les utilisateurs les plus gourmands seront forcément déçus. Enfin, la batterie est un modèle 1800 mAh. 

Le coffret de livraison n'étant pas définitif, nous n'allons pas nous attarder dessus. Sachez toutefois qu'un ustensile pour ouvrir le port SIM était fourni.

Design

Le design est un des points forts du HTC One Mini. La finesse est à l'honneur avec des tranches de 9,25 mm. La coque arrière en aluminium est très agréable. L'objectif est accompagné d'un flash. Le logo Beats Audio est une bonne nouvelle pour les fans de musique. Son côté légèrement bombé assure une bonne prise en main. En revanche, il faudra éviter de trop frotter le capot contre votre bureau au risque de voir les premières rayures apparaître très rapidement. Au vu de la finition arrière, les tranches font un peu trop plastique. Malgré leur finesse, on y trouve le port pour la carte SIM, le connecteur chargeur, les touches du volume, le bouton d'alimentation et la prise jack. Notez que la coque ne pourra pas être enlevée. Vous ne pourrez donc pas changer la batterie et encore moins insérer une carte microSD. En façade, on retrouve des bandes métalliques en haut et en bas de l'écran qui accueillent les haut-parleurs stéréo. Les bordures de l'écran sont plutôt fines.

Test vidéo du HTC One Mini

Utilisation générale

Ecran

Avec ses 4,3 pouces de diagonale, l'écran du HTC One Mini est toujours plus grand que celui de l'iPhone 5S. Lumineux à souhait, il bénéficie d'une résolution HD 720p (1280 x 720 pixels). Certes, ce n'est pas ce qui se fait de mieux, mais le rendu des couleurs est pertinent et les noirs sont particulièrement bien reproduits. L'écran séduit par sa très bonne luminosité. Et même en plein soleil, l'afficheur reste agréable à consulter. Les angles de vision n'ont rien à envier au HTC One. A l'usage, l'écran est plutôt réactif et les temps de latence sont presque invisibles lors du défilement des pages Web ou des menus. Côté robustesse, la dalle passe facilement notre test de résistance. Notre trousseau ne laisse aucune rayure sur l'écran. On vous déconseille toutefois de mettre le téléphone dans la même poche que des objets métalliques car le capot arrière, lui, est plutôt sensible aux rayures.

Performances

Moins bien équipé que son grand frère en termes de processeur, le HTC One Mini atteint le score très honorable de 15300 au benchmark AnTuTu. Le processeur Qualcomm Snadragon 400 avec deux coeurs cadencés à 1,4 GHz est suffisant pour la plupart des tâches. Même avec plusieurs applications tournant en même temps nous n'avons constaté que très peu de ralentissement. Certaines applications sont un peu longuettes à se charger, mais rien de vraiment handicapant. Certes les plus exigeants en termes de réactivité pourront s'impatienter quelques fois, mais le Mini ne dispose que de deux coeurs et pas de la meilleure cadence. Là où le terminal trouve vraiment ses limite, c'est lorsqu'il doit faire tourner des jeux assez gourmands. 

Autonomie

La batterie 1800 mAh montre des signes de fatigue un peu précoces, surtout si vous êtes friands de vidéo. Notre test habituel de 20 minutes de vidéo sur Youtube en connexion Wifi épuise le terminal de 8 %. Un résultat plutôt moyen quand on sait que les meilleurs élèves ne perdent que 2 à 3 %. Lors de nos tests, nous avons parfois dû recharger le Mini avant la fin de la journée. Ne comptez pas partir en week-end sans votre chargeur. Le smartphone peut, au mieux, tenir une journée et demi. Une application d'économie d'énergie est installée. Elle permet de réduire la luminosité de l'écran, de désactiver le retour de vibration et de mettre en veille l'appareil lorsque l'écran est éteint. De quoi gagner quelques heures, mais pas suffisamment pour que le One Mini s'impose comme un as de l'endurance.

Sense 5 métamorphose Android

Android 4.2 est personnalisé par l'interface Sense 5. Cette dernière est vraiment très agréable à utiliser. Sur l'écran d'accueil, vous pouvez agréger des flux d'actualité à choisir dans une liste exhaustive. Idem pour les informations en provenance des réseaux sociaux qui peuvent être rapatriées sur la home du One Mini. Très pratique pour consulter les derniers statuts ou les photos les plus récentes d'un coup d'oeil. L'interface menu est très claire avec des sous-menus qui rassemblent les applications par thématiques. Un mode Enfant est de la partie pour distraire les plus jeunes. Le clavier adopte la technologie Swype pour rédiger des SMS plus rapidement, juste en reliant les lettres d'un mot par un trait continu.

Musique

La partie musicale du One Mini est aussi convaincante que sur le One. On retrouve les deux haut-parleurs en façade. Ces derniers diffusent un son puissant et très clair. Même à haut volume, nous n'avons pas constaté de saturation. La technologie Beats Audio est d'une moindre utilité, mais permet tout de même d'assurer une restitution puissante des basses pour les adeptes de musique électro. Le lecteur mp3 d'origine est très ergonomique et autorise les réglages basiques. La prise jack est au format 3,5 mm. Si aucun kit stéréo n'était fourni dans le pack, on espère que la version définitive du produit intègrera un modèle Beats intra-auriculaires pour un rendu optimal. Le stockage est un peu le point qui pose problème. En effet, la mémoire interne se limite à 16 Go et il est impossible de l'étendre. Comble de malchance, la mémoire utilisable est en réalité de 11 Go environ. Heureusement, HTC, conscient de ce problème, propose d'offrir 25 Go de stockage sur Dropbox pendant deux ans. Un geste qui nous redonne un peu le sourire.

Photos et vidéo

Le HTC One Mini embarque le même appareil photo 4 millions de pixels que son aîné. Lui aussi, il embarque la technologie Ultrapixels. Les résultats sont mitigés. En intérieur, les photos sont trop bruitées et la gestion des gros plans est assez mauvaise. L'autofocus semble à la peine pour réaliser correctement une mise au point. A l'extérieur, le capteur parvient à saisir plus de luminosité que la plupart des modèles du marché, mais est à la peine au niveau du piqué. Le niveau de détails est un peu juste et les clichés ne méritent pas de sortir de la mémoire du téléphone. Le zoom est fatidique, que ce soit lors de la prise de vue ou à l'écran. Les pixels apparaissent au moindre agrandissement. Les couleurs, un peu trop fades à l'intérieur, sont parfois trop chaudes à l'extérieur. Au final, la fonction photo du One Mini est moins convaincante que sur le One. La vidéo en 1080p est, quant à elle, plutôt agréable. Certes, le capteur supporte mal les mouvements du réalisateur, mais les couleurs sont fidèles à la réalité et le niveau de détails plutôt précis.

La vidéo ne fonctionne pas ? Cliquez ici pour voir la vidéo du HTC One Mini sur Youtube

Conclusion

Le HTC One Mini n'est pas qu'une simple version miniature du One. Certes, son prix est un peu élevé puisqu'il se négocie entre 420 et 440 euros, mais il dispose d'une finition exemplaire et d'un très bel écran. Le processeur est suffisant pour accomplir la plupart des tâches. Seuls les gamers seront déçus. La photo est un des points noirs, tout comme la batterie un peu juste et la mémoire non extensible. Le One Mini n'en reste pas moins un bon produit de milieu de gamme qui coûte peut-être un peu cher, mais qui est un brin supérieur à ses concurrents directs.

Les Plus et les Moins
  • Design soigné
  • Haut-parleurs puissants
  • Ecran lumineux et précis
  • Mémoire non extensible
  • Photos un peu décevante
  • Autonomie trop juste

 


HTC One Mini, testé par Nicolas Alamone, noté 16/20

Les commentaires des internautes

Réagissez à ce test !

Votre pseudo : Votre email : Votre message :
Merci d'éviter le langage SMS, de rester courtois, et de soigner votre écriture !
Les commentaires des internautes:

-3 + -
1. VERSEAU a écrit le 21/10/2013 à 17:17 :
J'adore ce telephone combien coute t-il?
Produits Similaires
Si vous aimez le HTC One Mini, vous aimerez:

Photos du HTC One Mini
Suivre ce produit:
Vous souhaitez être averti d'un changement de prix, d'une actu ou de nouveaux avis sur ce produit:
Ok
Top produits , , , , ,
Nouveaux produits HTC One Max, Alcatel One Touch Hero, HTC Desire 601, Wiko Darkfull
Constructeurs Apple, Sony, Samsung, Nokia, Wiko, HTC, LG, Blackberry, ZTE, Panasonic, Acer, Alcatel Nouveaux tests LG G2, HTC One Mini, Blackberry Q5, Asus Padfone Infinity, Nokia Lumia 625, Samsung Galaxy S4 mini
Actualités Comparer et réserver vos billets de...
Top des applications pour accompagner...
Sony dévoile des smartphones Metal Gear...
Une première photo du nouveau Nexus 5 ?...
LG lance un service Hi-Fi sur ses...
Zuk Z1, le nouveau phablet made in...